CHARGEMENT

KLAVDIJ SLUBAN

Oct 28th, 2017

Klavdij Sluban est un photographe français d’origine slovène, né à Paris le 3 mars 1963. Il est lauréat du Prix de Photographie de l’Académie des Beaux-Arts de l’Institut de France 2015, du prix EPAP, European Publishers Award for Photography 2009, avec publication du livre Transsibériades / East to East simultanément dans six pays d’Europe, du prix Leica 2004 ainsi que du prix Niépce 2000.
Sluban mène une œuvre personnelle rigoureuse et cohérente, ce qui en fait un des photographes-auteurs majeurs de sa génération. Souvent empreints de références littéraires, ses nombreux voyages photographiques se situent en marge de l’actualité chaude et immédiate. La mer Noire, les Caraïbes, les Balkans, la Russie, la Chine, l’Amérique centrale, les îles Kerguelen (première mission artistique en Antarctique)… peuvent se lire chez lui comme une rencontre entre la réalité du moment et le sentiment intérieur du photographe dromomane. Ses noirs profonds, ses silhouettes à contre-jour confèrent à son écriture photographique une droiture et une justesse exemptes de tout didactisme ou exotisme.

Depuis 1995, Klavdij Sluban photographie les adolescents en prison. Partageant sa passion, il organise des ateliers photographiques auprès des jeunes détenus. Cet engagement commencé en France (Fleury-Mérogis) avec le soutien d’Henri Cartier Bresson, durant sept ans, ainsi que de la participation ponctuelle de Marc Riboud et William Klein, s’est poursuivi dans les camps disciplinaires des pays de l’Est, en ex-Yougoslavie (Slovénie, Serbie) et en ex-Union Soviétique (Ukraine, Géorgie, Moldavie, Lettonie, Russie), y compris dans les enceintes disciplinaires de Moscou et de Saint-Pétersbourg entre 2007 et 2012 en Amérique centrale auprès des gangs, les maras.

En 2015, il a commencé à photographier les adolescents en prison au Brésil.
Familier des lieux de la détention et partenaire des acteurs qui les peuplent, Sluban déploie au travers de ses images la problématique des espaces clos et des horizons contraints. Les travaux de Klavdij Sluban sont exposés dans les institutions majeures, notamment ces dernières années au Musée de la Photographie à Helsinki, au Musée des Beaux-arts de Canton, au Metropolitan Museum of Photography de Tokyo, au Museum Texas Tech, États- Unis, aux Rencontres d’Arles, à la Maison Européenne de la Photographie et au Centre Pompidou/Beaubourg, à Paris. En 2013, le musée Niépce lui a consacré une rétrospective, Après l’obscurité, 1992-2012.

En 2015/16, il est lauréat de la résidence Villa Kujoyama à Kyoto, Japon.

Il a publié de nombreux ouvrages dont Entre Parenthèses, Photo Poche, (Ed. Actes Sud), Transverses (Ed. Maison Européenne de la Photographie) et Balkans Transit, texte de François Maspero, (Ed. du Seuil). Transsibériades / East to East, prix EPAP 2009, a été publié par 6 éditeurs européens.