CHARGEMENT

BORDERS OF NOTHINGNESS - ON THE MEND

Margaret Lansink


Photographies : Margaret Lansink

Texte : Katherine Oktober Matthews

Design : Studio Julia

Une coédition IBASHO / the(M) éditions

Couverture rigide

14x19cm

96 pages

Édition limitée à 330 exemplaires :

  • 300 exemplaires numérotés de 1 à 300 : 70€
  • 30 exemplaires signés, numérotés de I à XXX, accompagnés d’un collage sur un papier Kinsuki Washi fait main avec 23ct. de feuille d’or. : 270€

Dans le flux infini de nos vies, les gens vont et viennent.  Et alors que la présence de certains peut être si subtile que nous remarquons à peine quand elle commence ou quand elle se termine, avec d'autres, c'est beaucoup plus clair : ils entrent ou sortent avec fracas.

Dans Borders of Nothingness, la photographe hollandaise Margaret Lansink (née en 1961) explore l’ambiguïté transitionnelle de la décision de sa fille adulte de suspendre tout contact avec elle, en photographiant des paysages et des femmes nues dont la présence éphémère interroge les mêmes tourments : est-ce le moment où tu es partie ?

Au fil du temps, Lansink et sa fille ont repris contact pour tenter de ressouder leur relation. Lansink a alors revisité et réinterprété Borders of Nothingness de façon à refléter matériellement leurs efforts émotionnels de guérison.

S’inspirant de la méthode japonaise de réparation de la céramique brisée avec des feuilles d’or, elle regroupe ses images, les déchire puis les recolle avec des feuilles d'or pour donner de l'espoir à la possibilité de recréer un lien d’autant plus fort et plus beau qu’il avait une fois été cassé.

Katherine Oktober Matthews